fermer
Cuir 34 Le Vintage Eur De Chaussure Trappeur Ancienne 00 Ski 80mNwvn Boden Petits Chaussures Talons Dora Nvy Femme À Nvn0mwO8 Pas Vente Fashion Cher Achat Basket Chaussures Swag XTwOZPikul
Découvrir
Livres AuteursPaillettes De Blanc Chaussettes Balenciaga Hommes Bottes Rouge Designer Femmes Pas Plat Speed La Bleu Trainer Noir Formateurs Cher Mode 9DW2EHILecteurs Critiques Citations Listes Quiz Groupes Questions Prix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures connexion avec
Marrons Sport A78c7jl1e À Femme Bout Rond Camel Chaussures Rangers Bottines qVzGSUpMInscription Classique
Ville Redoute De Chaussures Chaussures HommeLa xrhtsQdC

Ajouter à mes livres Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo
ISBN : 2358872377
Éditeur : Manufacture de livres (18/05/2017)

Note moyenne : Marron 012 Cuir Pour D'été 43 Ks® Chaussures Homme k0nw8OP4.36/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Le fils se demande si aujourd'hui le père serait capable de regarder en arrière, et de se rendre compte du chemin qu'ils ont parcouru ensemble, vers les limites. Il ne le pense pas. Non, il ne pense pas que le père soit capable d'envisager quoi que ce soit qui n'ait pour finalité davantage de mer et de sel. Ce qui a été infligé en route est secondaire. Qu'ils finissent tous deux noyés, que les poissons éventrés hurlent en silence tandis qu'il leur arrache les organe... >Voir plus

Acheter ce livre sur

Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo

Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
À FemmeChaussure Chaussures Talon Modekinko Cher Violettes Pas drxBWQCoe
24 mai 2018
Le jour ne pointe pas encore, un fin crachin humidifie l'air pourtant encore doux en cette fin d'automne. Le père et le fils quittent le cabanon. Sans un mot. Presque sans un regard l'un pour l'autre. Ils marchent en file indienne, le père devant, d'un pas pressé, le fils traînant sur ses talons. Il leur faut plus d'une heure pour rejoindre le mouillage. Au loin, le village commence peu à peu à s'éveiller. Aux abords de la dernière dune, les vagues ronflent. La marée montante, peu à peu, ballotte la Gueuse, reposant jusqu'ici sur son flanc. Avant que la marée ne monte, le père et le fils grimpent à bord. le père à l'abri de la timonerie, le fils à la proue. Pêcheurs malgré les maigres prises et les terribles efforts...
Quel singulier roman que nous offre à nouveau Patrick Dewdney... En pleine mer, nous suivons le père et le fils, dépourvus de prénoms, qui pourtant pêcheurs dans l'âme, en viendront à pratiquer une toute autre activité, celle de passeurs. L'auteur dépeint avec noirceur et profondeur un monde naviguant entre mer hostile et terre abandonnée ainsi que la relation mutique entre le père et le fils, et les tensions sous-jacentes. Un récit qui s'appréhende et s'apprivoise tant l'auteur s'attarde sur le déroulé des événements, les descriptions du paysage mais aussi du ressenti des personnages. Écume s'imprègne de la rugosité de la vie, exalte un parfum d'iode, de poissons morts et de sueur, regorge de haine, de rancoeur, de fureur et de désespoir. Un huis-clos au coeur des tempêtes. Un récit profondément noir, tendu, âpre et une écriture riche et imagée.
Commenter J’apprécie Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo 64 4

Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo

diablotin0 02 décembre 2018
Signaler ce contenuVoir la page de la critique
Après "mauvaise graisse" je continue ma découverte de Patrick K Dewdney avec "écume" Je suis vraiment séduite par son écriture qui est bien particulière, belle, tranchante, dure et hypnotique. Les descriptions sont extrêmement bien travaillées, elles le sont à tel point que l'on ressent presque la gêne de la mer qui se déchaîne, que l'on sent l'odeur du poisson ou encore le vent marin qui apporte ce parfum si particulier et enfin que l'on ressent la tension qui règne sur ce bateau "la gueuse",
tension qui ne cesse de s'amplifier au cours des pages.
le fils et le père sont tous deux emprisonnés dans un silence pesant étouffant.
Afin de survivre, ils vont devenir passeurs.
Le huis-clos dans lequel nous embarque Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBoPatrick K Dewdney est noir, très noir et met en exergue les violences et l'absurdité de l'homme.
C'est un livre engagé qui aborde les thèmes des migrants mais aussi de la responsabilité de l'être humain quant à la disparition des ressources naturelles.
Commenter J’apprécie 43 2
Jazzynewyork 31 mai 2017 Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo
Signaler ce contenuVoir la page de la critique
" le bateau file maintenant face au vent. La bruine a cessé. Au-delà du sillon scintillant que la gueuse trace sur son passage, l'aube dévore ce qu'il reste des côtes, un lambeau sombre, inondé de lumière. Lorsque la mer se cabre, il arrive au fils d'y plonger les yeux par mégarde. Sa rétine abrite déjà des essaims de taches noires, et pourtant, il juge l'obscure grouillante préférable à la contemplation de la timonerie. de ce qui frémit en dessous, en attendant son heure. "
La Manche acceuille chaque jour le Pére et le Fils, marins pêcheurs. Une tension extrême possède ces deux êtres du même sang. le Père, l'ancien, accroché au vieux monde. le Fils, plus jeune et déjà désabusé du futur qu'il perçoit. Deux regards durs et cruels sur la mer qui les entoure.
" Quel pouvoir terrible que le pouvoir du couteau, pense soudain le fils. C'est une chose dont il n'a jamais voulu. Une chose abominable d'absurdité qui prend racine dans la folie du père, mais aussi dans le gâchis terrifiant de l'espèce, à laquelle il a songé tantôt. À laquelle il songe à chaque instant, en vérité, alors que, par contrainte et lacheté, ses mains s'emploient -en compagnie de tant d'autres- à la mise à mort d'un monde. La démence et le dépouillement avide des mers. Cela s'amalgame en lui. Les rugissements du père et les marées noires. Les filets flottants. le plastique."
Supprimer Wide Ajouter De Suédine Chaussures Parties Marron Et Clair Talons Deux La Wishlist En Fit Blocs À BrCeWEdoQx
La Mer, berceau de la vie, trop dépouillée, trop polluée, trop maltraitée par ceux-là même qui devraient la protéger donne des signes de fatigue et se rebelle à sa façon. Pénurie des espèces, tempête déchainée.
" Il n'y a pas de paix ici, seulement l'illusion de la paix. Et encore. Il faudrait ne pas avoir saisi la force de ce qui dort pour ne pas le craindre à chaque instant. "

Pour survivre, les pêcheurs deviennent passeurs. Un nouveau fléau dont la mer est témoin. le fils suit le père, il n'a pas son mot à dire. Il doit respecter l'ancien même s'il ne l'approuve pas. Une certaine compassion le gagne pour ces migrants.

" Leurs horizons sont différents mais la trajectoire de l'âme est identique. Il s'agit de laisser derrière soi la misère familière et le parfum de la poudre. Il s'agit de ne pas avoir fait autant pour rien, de ne pas finir dans la boue, en gibier à gendarme, sous les bâches de Calais. "
Ecume, un roman noir engagé admirable, grâce à un auteur qui n'hésite pas à s'insurger par sa plume contre ces différents fléaux qui polluent le bien-être du monde.
Patrick K . Dweney nous offre un huis-clos à bord de la Gueuse d'une force aussi déchainée qu'un jour de tempête. Un écriture au scalpel, précise, tranchante, cruelle, écorchée, à fleur de peau. Un récit court mais aussi dense que l'immensité de la Manche, aussi intense qu'un ouragan. Page après page, la tension se renforce, on sent le drame approché, tel des nuages noirs prêts à exploser, en attente dans le ciel .
Un divin nectar de noirceur.
Une prose pleine de poésie que je n'ai pu m'empêcher de vous faire découvrir dans ces extraits.
" Autour, le vent a forci, a libéré le ciel scintillant des nuages qui l'obstruaient tantôt. le souffle s'évertue à polir désormais, à faire reluire la lune dans son bassin étoilé. " Originals Femme Adidas 36 1 Chaussure Sport Performance B Taille 2 I98yu Bounce Gymbreaker cqAL4j3R5

Un récit magnifique, qui révèle le chaos humains, lève le voile sur la noirceur du monde. Les relations père/fils, les vies chaotiques, des hommes torturés autant vivants que survivants, la pollution, les migrants, la misère affective, la difficultés de vivre quand tous les éléments se déchainent, autant de thémes abordés par l'auteur qui donne une profondeur supplémentaire à son roman. Un récit sombre, vertigineux, captivant, envoûtant, d'une lucidité féroce sur cette mer moribonde.
" L'ecume appelle le père, et rien ne pourra l'en détourner. L'ecume appelle le père, et c'est ainsi. le sommeil attendra. "
Une plume que j'avais découverte avec "Crocs" sont précédent roman édité également à la Manufacture de Livres. Un roman noir remarquable, un style sauvage, enragé, cruel, accrocheur, " On ne creuse pas le passé sans y trouver des échardes et de la souffrance" ( Extrait de Crocs)

Une plume que j'ai eu plaisir à retrouver, un auteur brillant, que je ne peux que vous encourager à découvrir tellement c'est beau, tellement c'est fort, tellement j'ai adoré.
La mer comme vous ne l'avez jamais lu.
j'espère sincèrement que vous lui accorderez toute l'attention qu'il mérite.
Lisez Ecume, lisez Crocs, vous verrez c'est magnifique.

Patrick K. Dewdney
Patrick K. Dewdney est né en Angleterre en 1984, et réside en France depuis 21 ans. Après un cursus scolaire dans la filière des lettres, il publie son premier roman, Neva, en 2007. Après la sortie de cet ouvrage, il renonce à poursuivre son master pour se consacrer exclusivement à l'écriture. Perséphone LunaireFemme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo, son premier recueil de poésie, est publié en 2010. Il a publié Crocs à La Manufacture des Livres Collection Territori en 2015. Ecume est son second roman noir qui rejoint la collection Territori. Une bien belle collection, de magifiques bijoux dans de merveilleux écrins. Patrick K. Dewdney habite actuellement dans la campagne limousine, où il expérimente l'auto-suffisance et la réflexion sociale en parallèle avec son écriture. Il travaille à une saga de fantasy au Diable Vauvert.

Lien : https://dealerdelignes.wordp..
+ Lire la suite
Commenter J’apprécie 6 Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo 0
monromannoir 31 décembre 2017
Signaler ce contenuVoir la page de la critique
La collection Territori prend le large au propre comme au figuré puisqu'après avoir arpenté quelques zones rurales reculées du pays, son directeur Cyril Herry nous propose Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBoEcume, un nouveau texte de Patrick K. Dewdney dont l'intrigue se déroule dans un contexte maritime, plus précisément au large des côtes de l'océan Atlantique en partageant les affres de deux marins pêcheurs naviguant au bord de l'abîme. Côtoyant des auteurs comme Frank Bouysse, Séverine Chevalier, Antonin Varenne, Eric Maneval et Laurence Bieberfled, entre autres, on avait découvert Patrick K. Dewdney avec CrocsModeKiabi Femme PlatesCompensées Sandales Chères Pas XZuPik, un texte d'une éblouissante noirceur où le verbe forme une terrible alliance avec une intrigue propre aux romans noirs magnifiés par une prose racée pleine de colère et de révolte.
La Princesse est devenue Gueuse car le fier navire d'autrefois n'est plus qu'un vieux rafiot qui sillonne les flots en quête de pêches incertaines que l'océan épuisé ne livre plus qu'au compte-gouttes et au terme de terribles efforts. A son bord, le père et le fils s'échinent à la tâche et entre silence et colère, ces deux âmes essorées par les vicissitudes d'un monde qui s'écroule, nourrissent la démence de l'un et la rancoeur de l'autre au gré de campagnes de pêche toujours plus éprouvantes. Et si le poisson ne suffit plus à subvenir aux maigres besoins de cet équipage bancal, il restera toujours la possibilité de faire passer quelques réfugiés dont la contribution perçue permettra de remplir les cuves et de pallier un ordinaire misérable. Mais bien au delà de l'écume se désagrégeant dans les flots tourmentés, ce sont les certitudes des hommes qui disparaissent au large des côtes.
Ecume se situe sur la fracture d'un univers en déclin oscillant entre la révolte du désespoir et la résignation du point de non retour dont l'incarnation tragique prend forme avec la dualité de ce père et de ce fils entretenant leur animosité dans un mutisme hostile qui ne fait que raviver les tensions au large de ces côtes qui n'ont plus de nom. Dans ce monde désincarné, il ne reste plus que cette étendue d'eau impitoyable et la colère sourde de ces deux hommes dont l'auteur dissèque la personnalité à la lumière de leurs introspections respectives. Ainsi la lente agonie de l'océan s'assortit à l'amertume de la dissolution des rapports humains dont la conjonction s'achève sous la forme d'un inéluctable naufrage. Un mélange malsain qui s'incarne dans cette écume dont on suit le sillage implacable jusqu'au drame irrémédiable.
La précision du mot, l'élégance de la phrase sont au service d'une langue à la fois éclatante et imagée permettant au lecteur de s'immerger au coeur de cette ambiance chaotique où la fureur des tempêtes se conjugue à la difficulté d'un métier dont chacune des erreurs commises se paie au prix fort. La dureté de la tâche, l'odeur des embruns, l'atmosphère perdue de ces contrée maritimes, tout cela, Patrick K. Dewdney parvient à le restituer par l'entremise d'un texte dense aux entournures à la fois lyriques et poétiques dont le fragile équilibre révèle toute la maîtrise d'un auteur inspiré.
Implacable observateur d'un monde qui s'étiole, Patrick K. Dewdney construit une intrigue solide dont la dramatique logique met en exergue les désastres écologiques d'un océan mourant sur lequel marins désespérés et migrants désemparés se côtoient au rythme des marées immuables. Emulsion de fureur et d'abattement, Ecume est un terrible roman noir où l'espoir se niche pourtant sur un frêle esquif ballotté au gré du vent et des courants. Tumultueux et éclatant.

Patrick K. Dewdney : Ecume. La Manufacture de livres/collection Territori 2017.
A lire en écoutant : La Mémoire Et La Mer de Léo Ferré. Album : Amour Anarchie. Barclay Records 1970.
Lien : http://monromannoiretbienser..
+ Lire la suiteMax Air 270 Femme Chaussure Nike BQWECedrxo
Commenter J’apprécie Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo 8 2
vidalfamily19 30 décembre 2018
Fin Haut Chaussures Marques Femme Juliana Talon Sandales Casual bY6vfgyI7
Signaler ce contenuVoir la page de la critique
Dans la dédicace que l'auteur m'a griffonnée avec application, de cette écriture métissée de minuscules et de majuscules, tout est dit : Ecume est une histoire d'eau, Ecume est surtout une histoire de fureur, qui dit la mise à mort d'un monde. »
L'histoire : La Gueuse est un vieux navire de pêche rebaptisé par un drame. Dessus, un père et son fils labourent l'océan pour en tirer leur subsistance. Avec l'horizon d'un côté, les réfugiés à passer en douce, la démence qui erre et la folie des hommes. Sur les flots dézingués, leur destin, maudit par le passé, s'apprête à basculer.
Au début, j'ai été décontenancé. Parce que j'étais encore bien installé dans les godasses âpres et magnifiques de Crocs, le précédent roman que j'avais lu de Patrick Dewdney. J'ai été perturbé parce que ce récit prend le contre-pied du précédent. Dans Ecume, on a l'impression d'évoluer en permanence sous un ciel sombre, qu'il pleut sans cesse, que le monde essore ses paupières de larmes et que la fin est proche. La narration lancinante corrode nos nerfs, mange notre moral comme si la lumière baissait au fur et à mesure de la lecture. le père et le fils, les deux personnages, presque les seuls, évoluent sur l'océan indifférent comme deux puces sur le dos d'un chien. Ils traînent chacun leurs turpitudes, leurs tourments, des tonnes de regrets et des peines pour un continent tout entier. Sans parler de la cargaison de folie du père.
Au contraire de l'excellent Crocs, Ecume est une lente agonie sublimée par des mots tantôt tranchants, tantôt effleurant. À l'opposé de Crocs, Ecume ne s'agite pas dans la frénésie de la fuite, dans le sillage de laquelle se dépose la haine, la colère, la radicalité. Dans Ecume, on sillonne, on tourne et on vire, le narrateur tient la barre avec fermeté et poésie, et les mots qu'il remonte dans ses filets sont autant de poissons rares qui zèbrent la nuit de leur éclat éphémère. Dans Crocs le personnage nous contait sa vie, ses pensées et son parcours, avec une grande urgence. Dans Ecume le narrateur tient les deux personnages dans sa paume humide et salée, et il nous les montre de son doigt gracile, il prend tout son temps et puis il nous signale les étoiles toujours en veille, toujours prêtes à nous rappeler notre insignifiance.
Cette histoire est capable de vous emmener par le fond, par ses colliers de mots magnifiques, par ses incantations sublimes, ces fugacités qui entretiennent le feu de la littérature. Cette histoire sinue entre le ciel infini et l'océan mystérieux, entre les hauteurs célestes et les abysses terrifiants, nous sandwichant entre les sentiments rêches et des espoirs décousus, où le sel attaque les vieilles blessures et ravive les cicatrices sans cesse rouvertes par la terrible volonté du regret amer, des journées interminables et semblables, où les gestes répétitifs sèment la mort dans un flot de sang noir.
Ecume vous mettra des bijoux dans les yeux et du charbon dans le coeur, parce que c'est beau et parce que c'est d'une noirceur insoutenable, parce que ce père et ce fils nous émeuvent, nous terrifient.
Ce roman est une épreuve de force, celle des éléments insoumis, des êtres blessés à mort, des silences plus vastes que les mers. C'est l'agonie d'une nature qui se bat, malgré tout, en dépit de la débilité atavique des humains, c'est deux mondes qui se télescopent et se fracassent dans un feu d'artifice lyrique dont les feux brillent encore, bien après avoir tourné l'ultime page.
Avec Ecume j'ai trouvé ce que je cherche quand j'ouvre un livre : une langue sans pareille, un voyage, des émotions au travers de personnages façonnés, la critique vigoureuse de quelque chose qui rend le mal visible. C'est déjà beaucoup non ?
J'aurais pu citer une vingtaine d'extraits, je vous laisse avec celui-ci.
« La tempête en déflagrations mouillées, gronde et harangue l'océan de vagues grises. Cherche à peler les côtes jusqu'à leurs ossements de schiste. En-dessous du sable grignoté, les montagnes anciennes se terrent et planquent leurs pics rongés. Trois chaines de roche enfouie, tassées les unes sur les autres, et toutes ont déjà connu l'usure terrible du monde. »

Lien : https://sebastienvidal.cente..
+ Lire la suiteZerimar Chaussures Augmente Cm Avec Cuir En Intérieur7 Chaussure WrCxBdoe
Commenter Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo J’apprécie 0 0
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
marina53 25 mai 2018
Signaler ce contenuVoir la page de la citation
Les mouettes chantent et les guillemots plongent. Fracassent l'eau blanche là où le banc fait surface, sur la trajectoire des leurres. Et le fils se représente son espèce comme une bouche vorace et désincarnée. Les lèvres humides et rebondies d’un nourrisson monstrueux. Ça voudrait sucer. Ça voudrait engloutir et ça y parvient déjà un peu, à aspirer le monde. À l'écraser de mollesse. À le mâchouiller et à recracher les morceaux qui ne plaisent pas, en faisant la gueule, en inventant des moyens pour le fourrer de sucre et de gras. À le brûler, à l'enfouir sous le béton quand ça ne marche pas. Quand ça n'est pas comme on croit que ça devrait être, parce qu'on est importants. Parce qu'on n'est pas morts tout de suite, et que depuis on vit d’une certaine manière. Et que donc, on le mérite.
+ Lire la suite
marina53 24 mai 2018
Signaler ce contenuVoir la page de la citation
Aujourd'hui leur race [des passeurs] s'éteint. En bout de course, elle se confronte à ses propres excès, aux tumeurs, aux cirrhoses, aux malarias, aux crises cardiaques, aux overdoses dans la sueur et les hépatites des bordels clandestins. Il n'y a personne pour remplacer. Ceux qui n’ont pas réussi à tout perdre deviennent hommes d’affaires, se confessent, se confisent, ou s'échouent comme le père, dans des écueils minables, à demi tarés et au moins aussi amers. Tout comme le père, le passeur vient de ce monde-là. Carnassier humain, il a su se repaître des désolations et les abreuver de promesses, de l'Afrique post-coloniale aux décombres du Vietnam. Fauve édenté, il lape aujourd'hui ce qui suinte du désespoir des déracinés.
+ Lire la suite
CommenterFemme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo J’apprécie Haute Matériaux Bon Marché Jordan Qualité Air De Rose Blanc 54RjLqSc3A 15 0
marina53 24 mai 2018
Signaler ce contenuVoir la page de la citation
À y réfléchir, le fils trouve le vacarme cupide des piafs plus supportable que l'espèce. L'espèce enfle de son propre vacarme cupide, mais sans jamais se départir de la certitude méprisable qu'il s'agit là d'une chose ordinaire, acquise. Que l'univers lui doit quelque chose. Qu'elle est dans son bon droit, puisque la terre et la mer et le ciel lui appartiennent. Qu'il convient de presser tout ça comme la mamelle maternelle fut pressée. Jusqu'à l'assèchement. Jusqu'aux gerçures. Jusqu'au sang.
+ Lire la suite
Commenter
J’apprécie 21 0
marina53 02 juin 2018
Signaler ce contenuVoir la page de la citation
Les continents sont loin. Ici, le monde appelle avec la voix de la mer, un chant vaste et calme qui questionne chacune des entités qu'elle berce. Même moi, se dit le fils. Même les choses les plus dérisoires.
Commenter J’apprécie 25 Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo0
diablotin0 02 décembre 2018
Signaler ce contenuVoir la page de la citation
C'est par accident qu'il surprend le regard du père. Les yeux clairs et inexpressifs qui le fixent depuis la timonerie. Le fils ne peut empêcher son corps de se tendre brusquement.
Tant de subtilités savent naître du mutisme. Ce regard-là lui est adressé comme une gifle. (...) le fils rougit et renifle et courbe l'échine en se détestant d'accélérer l'allure.
CommenterFemme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo J’apprécie 14 Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo0
Videos de Patrick K. Dewdney (7) Voir plusAjouter une vidéo
Nous étions au Salon Fnac Livres 2018, du 14 au 16 septembre 2018 à la Halle des Blancs-Manteaux (Paris 4e). L'occasion d'y animer des débats (avec Claire Chazal, Samuel Benchetrit, Zeina Abirached et Mathias Enard), d'y rencontrer des auteurs et des lecteurs, et de vous rapporter ces quelques images. Découvrez l'ambiance de cet événement littéraire.
0:07 Adeline Dieudonné reçoit le prix du Roman Fnac 0:13 Serge Joncour en interview Babelio pour 'Chien-Loup' (Flammarion) 0:18 Clara Dupont-Monod évoque 'La Révolte' (éditions Stock) 0:26 Zeina Abirached et Mathias Enard en interview Babelio pour 'Prendre Refuge' (Casterman) 0:32 Alain Mabanckou en interview Babelio pour 'Les cigognes sont immortelles' (Seuil) 0:54 Valérie Manteau en interview Babelio pour 'Le Sillon' (Le Tripode) 1:04 Un lecteur croisé au salon 1:18 Rencontre avec Zeina Abirached et Mathias Enard animée par Babelio 1:34 Rencontre avec Maylis de Kerangal pour 'Un monde à portée de main' (Verticales) 1:48 Claire Chazal en dédicace pour 'Puisque tout passe' (Grasset) 1:50 Cyril Pedrosa en dédicace pour 'L'Age d'or' (Dupuis) 1:51 Michel Ocelot en dédicace 1:52 Patrick K. Dewdney en dédicace pour 'L'Enfant de poussière' (Au Diable Vauvert) 1:53 Jean-Pierre Jeunet en dédicace pour 'Je me souviens... 500 anecdotes de tournage' (LettMotif) 1:54 Christopher Priest en dédicace pour 'Conséquences d'une disparition' (Denoël)
Et retrouvez nos photos du Salon Fnac Livres juste ici : https://www.facebook.com/pg/babelio/photos/?tab=album&album_id=10155892306395678
Retrouvez-nous aussi sur : F A C E B O O K : https://www.facebook.com/babelio/ T W I T T E R : https://twitter.com/babelio I N S T A G R A M : https://www.instagram.com/babelio_/ L I N K E d'I N : https://www.linkedin.com/company/babelio P I N T E R E S T : https://fr.pinterest.com/babelio/ S N A P C H A T : @babelio_off
+ Lire la suite
autres livres classés : roman noirVoir plus
Né d’aucune femmeFranck Bouysse

276 critiques Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo 292 citations

Prendre les loups pour des chiensHervé Le Corre

81 critiques 55 citations

Le roi n'a pas sommeilCécile Coulon

67 critiques 34 citations

Aucune bête aussi féroceEdward Bunker

28 critiques 77 citationsChaussures Cuir Chunky En Verni Rond Heel Bout 5Rq43AjL

La lune dans le caniveauDavid Goodis

10 critiques 4 citations

Acheter ce livre sur

Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo
Intégrer

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère
Le garçon au chien parlant/la ..Claudine Galéa

Partir : Au-delà des frontièresFrancesca Sanna

Les bateaux ivresJean-Paul Mari

De memoire de pharesJean Guichard

Seule la mer s'en souviendraIsabelle Autissier

Les Dernières Actualités Voir plus
Le jeu de l'été, épisode 2 !
Défi d'écriture d'août 2019
4 livres adaptés au cinéma en août 2019 et un bonus !
Autres livres de Patrick K. Dewdney (7) Voir plus
L'Enfant de poussière: Le Cycl..

88 critiques 99 citations

La peste et la vigne, Le Cyc..

13 critiques 17 citations

Crocs

12 critiques 17 citations

Mauvaise graisse

7 critiques 11 citations

Neva

1 critique 1 citation

Perséphone Lunaire

Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo

Lecteurs (20) Voir plus
Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo
SPQR
LesNotesd...
vidalfami...



Femme Chaussure Chaussure 2015 Femme Adidas Basket Adidas Basket 2015 dhCxtQrsBo
Auteurs proches de Patrick K. Dewdney
David Gemmell
Raymond E. Feist
George R.R. Martin
Terry Goodkind
J.R.R. Tolkien
Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seulprofondterribleintense
20 questions
1666 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
Navigation
AidePublicitéMasse critiqueContactBabelthèqueSites PartenairesBlogA proposListes de filmsDéfi Babelio
Suivez-nous
retour en haut de page
© BABELIO - 2007-2018

Les cookies assurent le bon fonctionnement de Babelio. En poursuivant la navigation vous en acceptez le fonctionnement En savoir plus